À propos

C’est une envie qui me suit depuis de nombreuses années: mêler les mots à l’image, inscrire sur un mur les livres qui peuplent mon univers de lectrice, les faire vivre avec les photos qui m’inspirent.

Au commencement, donc, il y a la lecture. Les premiers livres de l’enfance, ceux que l’on connaît par cœur à force d’avoir entendu votre mère vous les lire – et que l’on récite ensuite, persuadée de savoir déjà lire! A dix ans, c’est la rencontre avec la Comtesse de Ségur, alors qu’alitée pendant un temps qui me paraît infini la lecture est ma seule occupation – je découvre qu’on peut lire passionnément pendant des heures et que lire vous offre du rire, du rêve, des cauchemars, et des amis – les livres. L’adolescence et les contraintes scolaires me font découvrir des œuvres détestables et d’autres magistrales (Zola, Tourgueniev): j’aime la littérature romantique, j’écris des nouvelles avec des histoires qu’une fille de 15 ans a envie de lire pour comprendre les mystères de la vie – pour m’encourager, mes parents m’offrent même ma première machine à écrire (mais ils ne liront jamais mes histoires!). Et  je commence à créer des petites bandes dessinées, avec mon avatar et ceux de mes amies. Mon avatar a toutes les qualités que je n’ai pas, bien entendu! Ensuite, je découvre Colette et Le blé en herbe, Sagan et son magnifique Bonjour Tristesse. Etudiante, c’est Jane Eyre qui rejoint mon univers littéraire, suivie par Les Hauts de Hurlevent et Orgueil et Préjugés. Œuvres à côté desquelles Pêcheur d’Islande de Pierre LotiLe monde selon Garp de John Irving et Demande à la poussière de John Fante trouveront une place de choix parmi ces livres qui me construisent.  Voilà, les fondations de mes goûts littéraires sont posées, et je touche à presque tous les genres: policier, roman historique, biographie, documents, essais (bon, pour être franche, ce n’est pas le genre qui me transcende).

Puis il y a l’image, avec très tôt une envie tenace de photographier. Avec l’argent de mes baby sittings, je m’offre à 16 ans mon premier appareil photo que j’étrenne lors d’un voyage en Grèce. C’est une évidence: j’adore la photo, pas la technique, mais l’image. J’aime faire des albums, comme je ferais des livres. Et quel drôle de hasard: Mister, l’homme de ma vie, que je rencontre bien longtemps après, est un photographe amateur passionné.

Avec Mister, nous voyageons beaucoup, les occasions sont donc nombreuses pour faire des photos, chacun avec son appareil (Mister en a même plusieurs autour du cou: si vous croisez un jour un grand brun avec, réunis sur sa poitrine, un ou deux Hasselblad, un Polaroïd, un Leïca – tout ça en même temps- il y a des chances pour que ce soit lui) . Ces voyages sont aussi l’occasion de lire… A chaque voyage ses lectures, le plus souvent en lien avec le pays, son histoire, sa culture.

Naturellement, nos enfants (ou devrais-je dire maintenant nos ados?)  adorent la lecture et notre appartement déborde de livres et de cartons de photos!

Aujourd’hui, c’est une nouvelle étape que je franchis en créant ce blog, étape pleine de promesses pour moi en ce début d’année 2017.

J’espère que vous aurez plaisir à vous promener dans mon univers de lectures, d’images, de voyages, peut-être partagerez-vous mes coups de cœur ou mes sautes d’humeur (mais elles sont plutôt rares, j’ai assez bon caractère!).

Ah, j’oubliais… vous croiserez peut-être un chat de temps en temps – une demoiselle grise aux poils longs, surnommée la grisoute; mais vous verrez, elle est plutôt timide!