Rencontre: Isabelle Duquesnoy

IMG_5660

J’attendais cette rencontre avec impatience: si vous avez suivi, vous n’aurez pas manqué mon coup de foudre de Rentrée Littéraire pour L’Embaumeur, suivi de la rencontre épistolaire avec son auteure qui a offert au blog une magnifique interview (rubrique Interview). Rencontrer Isabelle Duquesnoy en chair et en os, c’est un peu comme si on rencontrait son Victor Renard tellement la fusion entre les deux est forte, et c’est surtout le délice de découvrir une personnalité forte, passionnée et passionnante.

Dans cette ambiance de début de soirée au café Zimmer, lumières tamisées et atmosphère 19ème, nous sommes quelques blogueuses à être réunies autour de l’écrivaine, de son éditrice Marie Leroy et de Jeanne Pois-Fournier (éditions de La Martinière) et de l’équipe d’attachées de presse Anne & Arnaud – Aramis, le Welsh Corgi de l’écrivaine, dormira sereinement à ses pieds toute la soirée.

Lire la suite

Interview Rentrée Littéraire ISABELLE DUQUESNOY (L’Embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard)

IMG_5084

Vous avez été témoins, en ce début de rentrée littéraire, de mon immense coup de cœur pour un roman insolite et audacieux: L’embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard.

Parfois, la vie vous réserve des surprises incroyables. Je rêvais d’interviewer son auteur, Isabelle Duquesnoy. Grâce à cette divine bonne étoile qui brille au-dessus de ma tête, une magnifique rencontre épistolaire est née. Et aujourd’hui, l’interview est bouclée… Avec générosité, facétie, tout en gardant son autorité d’historienne, Isabelle Duquesnoy m’a fait l’immense plaisir de répondre à toutes ces questions (et elles sont nombreuses!)… Aussi facétieuse et audacieuse que Victor Renard, à qui,  forte de son savoir, de sa fantaisie, et surtout de sa plume audacieuse et truculente, elle a insufflé la vie – et quelle vie!

Chère Isabelle,

Vous m’avez fait l’immense joie d’accepter de répondre à mes questions de lectrice enthousiaste, que je brûle de partager avec les lecteurs et lectrices de mon blog.

Vous le savez maintenant, après avoir englouti les 520 pages en deux jours de L’Embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard, je suis ressortie de cette lecture subjuguée, bluffée, fascinée, tant par l’Histoire, que par son cadre, sa langue, et ses personnages ! Et aussi pleine d’interrogations, qui nécessiteraient des heures de conversation!

Commençons !

Lire la suite

L’embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard

IMG_4453.JPG

Paris, fin du 18ème siècle – les lendemains de la révolution chantent les têtes royales tombées.

Le roman débute avec la première journée d’audition de Victor Renard, face à ses juges. Lui aussi risque la guillotine qui a tranché la tête des aristocrates, alors qu’il n’est qu’un jeune homme de pauvre condition. Quel est son crime? Dans une longue confession, qui durera les onze jours de son audition, Victor Renard déroule le fil de sa vie jusqu’au jour fatidique de son crime…

Notre pauvre héros n’est pas né sous les meilleurs auspices: arrivé au monde laid et le cou tordu, il a malencontreusement étranglé son frère jumeau avec son cordon ombilical à la naissance. Maltraité par sa mère, une femme odieuse qui trouve tous les prétextes pour le détester, et par son père, musicien de paroisse qui mourra l’année de ses 15 ans mais continuera à révéler les petits secrets consignés dans son carnet, Victor va réussir malgré ses handicaps et les persécutions de sa mère à s’élever socialement en devenant embaumeur…

Lire la suite