Voyage et lecture: Ouest Américain (Août 2016)

img_3984-1

Découvrir les parcs nationaux de l’Ouest américain… un vieux rêve.

La perspective de paysages à couper le souffle, de randonnées en famille sous une chaleur accablante. J’avais entendu parler du récit de Cheryl Strayed, WILD, à travers le film éponyme (que je n’avais pas vu d’ailleurs).

Je savais que ce livre serait le compagnon idéal pour accompagner cette partie du voyage. Mais je n’avais pas imaginé combien je me sentirais proche et en symbiose avec Cheryl Strayed.
En 1995, à 26 ans, elle décide de partir seule pour une marche de 3 mois sur le Pacific Crest Trail, un long chemin de randonnée qui relie le Mexique au Canada. Cheryl doit redonner un sens à sa vie, dont elle a complètement perdu le fil. Après le décès prématuré de sa mère adorée, qui a tout dévasté autour d’elle, Cheryl ruine son jeune mariage et tombe dans la spirale de l’héroïne. Sa randonnée sur les chemins du PCT sera en quelque sorte son chemin de croix vers la rédemption. Qu’y aura-t-il au bout, elle ne le sait pas encore. A travers un effort physique surhumain sur 1700 km, un parcours de souffrance physique intense avec sur le dos un sac beaucoup trop lourd et aux pieds des chaussures trop petites qui blessent cruellement ses pieds, Cheryl va chaque jour à l’essentiel: marcher et survivre dans la nature, nature parfois hostile, dangereuse mais qui l’étreint.

« Que la vie si compliquée puisse devenir si simple avait quelque chose de fascinant ».

Et que pouvait-il lui arriver de grave, finalement, puisqu’avec la mort de sa mère, le pire était déjà arrivé?

A travers des rencontres qui la portent et l’aideront à avancer, malgré un danger permanent, Cheryl enchaîne les étapes de sa marche, avec ténacité, intelligence et humilité. Parfois un peu « barrée », à la fois hippie et féministe, elle nous émeut, nous fait rire, nous fait peur. Et force notre profonde admiration dans cette quête incroyable.
Alors que je marchais avec peine sur les quelques trails que nous avons faits, je pensais à elle, à sa douleur mais aussi à sa communion avec la nature.

Qu’il est bon de se rapprocher d’elle, justement, de revenir à l’essentiel, de se sentir heureux lorsqu’on rencontre une biche, un cerf au bout du chemin…

Titre: Wild

Auteur: Cheryl Strayed

Editeur: 1018

Parution: 2013

5 réflexions sur “Voyage et lecture: Ouest Américain (Août 2016)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s