Je ne ferai une bonne épouse pour personne

IMG_2714

La couverture de ce roman m’avait interpellée. 

J’ai naïvement demandé à Alice Déon, directrice des éditions de La Table Ronde, si ce livre inaugurait une nouvelle charte graphique pour la collection de littérature étrangère aux célèbres couvertures bleues qui se déclinent en camaïeu au gré des parutions, agrémentées d’une jolie photo en bandeau… Non, m’a-t-elle rassurée, mais pour ce roman précisément, tout est parti de cette photo – la réduire à un format de bandeau lui aurait fait perdre tout son sens.

Je vous explique.

Le 1er mai 1947, à 10H30, une jeune femme achète son billet d’entrée pour la terrasse panoramique au 86ème étage de l’Empire State Building. 

Peu de temps après, elle enjambe le muret et précipite son corps dans le vide.

Robert Wiles, un jeune photographe qui se trouve par hasard dans la rue prend ce cliché quatre minutes exactement après que le corps s’est écrasé sur le toit de la limousine d’un diplomate des Nations Unies. Immortalisée dans la pause à la fois gracieuse et grotesque que la mort lui a donnée, le magazine Life va publier cette photo d’Evelyn Mc Hale.

be8cf51d04ffeaa797f76ee55f0eb3d0

crédit photo @Saul Leiter

Ce cliché, qui fascinera bon nombre d’artistes parmi lesquels David Bowie ou Andy Warhol, est le point de départ du roman de l’italienne Nadia Busato. 

Mis à part un mot qu’elle a laissé avec sa chute, personne ne sait réellement quelles raisons l’ont amenée au suicide ce matin-là:

Je veux que personne ne voie mon corps, pas même ma famille. Faites-le incinérer, détruisez-le. Je vous en supplie: pas de cérémonie, pas de tombe. Mon fiancé m’a demandé de l’épouser en juin prochain. Je pense que je ne ferai une bonne épouse pour personne. Il se portera bien mieux sans moi. Dîtes à mon père que je ressemble trop à ma mère.

Par le prisme de la fiction, épaulée des quelques éléments informatifs qu’elle possède sur la jeune femme, Nadia Busato va écrire son histoire s’attachant à faire parler différents protagonistes, directs ou indirects qui gravitent à la façon de satellites autour d’Evelyn.

Tel un appareil photo, le récit alterne le réglage de sa focale sur des plans micro ou macro,  zoomant d’abord sur la figure maternelle visiblement responsable des carences d’Evelyn, élargissant le champ à une de ses camarades, l’agrandissant encore sur un autre suicidé de l’Empire State Building, pour zoomer à nouveau, puis s’élargir, offrant une perspective toute en contrastes et une forme chorale au roman qui apporte sa dynamique au récit.

Glissant d’une époque à l’autre, de la Grande Dépression vers l’après guerre et faisant un saut fin des années 70, le récit est nerveux, fouillé, maîtrisé et dessine les contours de la tragédie qui prendra fin le 1er mai 1947. La détresse d’Evelyn et son incapacité à vivre sont comme des fils de soie qui sont tendus entre toutes ces paroles et font vibrer le récit avec sa prise de parole ultime dans un compte à rebours saisissant vers la mort.

Il se dégageait d’elle quelque chose de placide, comme si tout était désormais résolu. Elle avait l’air d’une petite fille endormie au soleil après avoir joué longuement dans le parc, le visage béat, avec un reste de sourire sur les lèvres prêt à s’élargir dès qu’elle ouvrirait les yeux.

Cette forme particulièrement originale confère au roman de Nadia Busato une efficace intensité narrative.

Titre: Je ne ferai une bonne épouse pour personne (Non sarò mai la brava moglie di nessuno)

Auteur: Nadia Busato

Editeur: La Table Ronde

Sortie: mai 2019

Une réflexion sur “Je ne ferai une bonne épouse pour personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s