Point Cardinal

IMG_5401

Fin de journée sur le parking d’un supermarché de banlieue. Mathilda gare sa voiture et un à un, enlève ses oripeaux : faux-cils, maquillage, perruque blonde, culotte, bas et robe en soie. Entièrement nue, elle revêt alors les vêtements de sport de Laurent, et réintègre, résignée mais le cœur brisé, sa vie d’homme et de père de famille. Laurent est une femme, emprisonnée dans son corps d’homme. Il a réussi à faire semblant, à aimer une autre femme, Solange, et à devenir le père de deux enfants aujourd’hui adolescents. Mais la peau d’homme de Laurent craque, le désir d’être femme est plus fort que tout, et Laurent prend toujours plus de risques, jusqu’au jour où Solange découvre l’ineffable. Le secret va faire imploser la stabilité de la cellule familiale mais libérer Laurent, qui en dépit des tentatives de Solange pour le faire soigner, et de la souffrance de ses enfants, ne va écouter que son cœur et entreprendre de devenir Lauren.

Que dire en refermant un tel livre ? Plein de pensées m’assaillent – l’ayant lu quasiment d’une traite, je n’ai pas pris le temps de me poser entre chaque chapitre pour réfléchir à tout ce qu’il m’évoquait, mais c’est un tourbillon intense, et bouleversant.

Laurent d’abord – je me suis vraiment surprise à me demander comment il lui avait été possible de vivre une sexualité normale, c’est-à-dire tenir son rôle d’homme dans la relation de couple, lorsque dans sa tête on est une femme. Solange semble être une femme épanouie dans sa sensualité, et elle n’a, croit-on pouvoir penser, jamais éprouvé de malaise dans sa sexualité avec son mari. J’avoue que parfois, cela m’a fait douter de la possible véracité de l’histoire. Mais les ressorts de la psychologie humaine sont bien plus subtils que mes réflexions de lectrice… Laurent, au-delà de ces considérations, nous émeut tel qu’il est. Écartelé entre ses sentiments, son sens du devoir, et son désir d’être enfin soi. Il nous touche par son courage, par la façon dont il va affronter le regard des autres lorsqu’il enclenche son processus de transformation. Assumer le regard de la vendeuse, les rires des autres clients, la moquerie qu’inspire le travesti, le rejet de son enfant, l’incompréhension des collègues ou le regard salace du voisin.

FullSizeRender
crédit photo Sarah Moon ©

 

Est-ce que je dois choisir ? La vraie question est là. Doit-on être ce que voient les autres, être tel qu’on nous a aimé ?

Quant à Solange, je l’ai admirée. J’aurais imaginé que n’importe quelle femme prendrait ses jambes à son cou, pour épargner sa famille, pour s’épargner la honte. Mais Solange à aucun moment, où alors très subrepticement, n’envisage de se séparer de Laurent, mieux, elle imagine ce que sera sa vie à ses côtés une fois que Laurent sera devenu une autre femme.

Elle se demande quelle sexualité ils auront. Restent, bien entendu, la langue, les doigts, les sex-toys (domaine inconnu d’elle encore), et tout ce que l’imagination humaine veut bien offrir. La sienne est extrêmement restreinte, elle se cantonne à la bite de Laurent. Bientôt cette entité bitedelaurent sera dissociée, et il ne restera que Laurent.

Il faut dire que toute sa vie d’adulte, Solange a travaillé à avoir la vie la plus stable possible, marquée des souffrances de l’enfance et de l’irresponsabilité de se mère.

Léonor de Récondo s’attache à décrire de façon très juste les émotions de ses personnages, donnant à chacun beaucoup d’humanité, sans jamais juger. Elle leur fait faire des choix qui parfois nous surprennent tout en portant l’intrigue. Subtilement, elle joue de l’identité de Laurent, mettant un « e » ou pas à l’adjectif ou au participe passé lorsque le sujet est masculin. Car c’est un sujet bien délicat qu’elle a abordé ici, et dont elle se sort sans être dans la caricature, juste dans la beauté voire même la sensualité.

Si « Point Cardinal » interroge sur l’identité, ce n’est pas seulement celle d’un homme, mais également celle de toute sa famille, remise en question à travers sa quête. Mais c’est surtout un roman sur la liberté et le courage de faire des choix, dans une société qui n’est pas prête aux grands bouleversements du genre humain.

L’écrivaine, après avoir écrit des romans historiques, ancre son récit dans le contemporain, où elle excelle, offrant une écriture fine, juste et fluide au service d’une histoire hors norme et pourtant si délicate.

Titre: Point Cardinal

Auteur: Leonor de Récondo

Editeur: Sabine Wespieser Editeur

Parution: Septembre 2017

 

13 réflexions sur “Point Cardinal

  1. Après avoir beaucoup aimé Pietra Viva et Amours, j’ai dévoré celui-ci! Son écriture est magnifique, simple et forte à la fois. Elle frappe toujours, Léonor de Récondo.

    Je pense sincèrement que Laurent est amoureux de sa femme et que toute leur vie qu’ils ont bâti ensemble n’était pas du pipeau. Je crois qu’il l’aime pour sa personne et ses qualités, pas pour son genre. Par contre, j’aurais aimé que le personnage de Solange soit encore plus exploité car finalement elle se prend cette transformation en pleine face et toute sa vie bascule en même temps que celle de Laurent.

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense aussi que Laurent aimé vraiment Solange. Je me demandais par contre comment il avait pu vivre avec elle une sexualité épanouie, sans arrière pensée. Ce roman soulève nombreux questionnements, en effet! Le devenir de Solange (je me suis aussi demandé pourquoi l’auteure avait choisi ce prénom qui appartient à une toute autre génération !), celui des enfants… je vais guetter les rencontres avec Leonor de Recondo …😊

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai déjà lu ce billet mais je n’avais pas laissé de commentaire, je n’ai jamais lu l’auteur car les extraits – j’avais peur de ne pas accrocher à son style, mais le sujet de ce dernier roman me tente bien. Je pense le tenter mais plus tard (en l’empruntant à la BM donc dans longtemps après le rush..)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s