Les voyages de sable

fullsizeoutput_58d.jpeg

Comment réagiriez-vous si une personne que vous côtoyez quotidiennement depuis quarante ans vous dévoilait soudain qu’elle a 315 ans?

C’est ce qui va arriver à Virgile Alighieri.

Ce soir de décembre, lorsqu’il débarque à la Table des Arts, Monsieur Jaume n’a pas l’air très en forme.

Depuis quarante ans que le cafetier et son client se voient quotidiennement dans le petit troquet de la rue Saint-André-des-Arts, ils ne se parlent pas beaucoup, selon leur rituel réglé comme du papier à musique: assis sur sa banquette en moleskine, après avoir porté son index et son majeur à sa tempe pour le remercier, Jaume avale le café crème déposé par monsieur Virgile.

Ce soir-là, pourtant, pour la première fois depuis quarante ans, les deux hommes vont parler.

Et Jaume va raconter à un Alighieri ahuri, tour à tour sceptique et intrigué, sa folle histoire à travers les siècles.

Car Jaume est immortel.

8a66eff3cbb7b6a0c6875e91a87f8e2e.jpg

Depuis sa naissance, en 1702, il n’aura jamais connu le repos.

Des bas-fonds de Marseille où il naît, la grande peste le laisse indemne mais il s’enfuit pourtant pour l’Afrique où il devient… esclavagiste. Dès lors, la vie de Jaume ne sera plus qu’une fuite rocambolesque à travers les mers, vers la Guyane d’abord, accompagné de plants de café qui feront de lui un jardinier – et où prendra racine le mal fatal qui le suit depuis: l’immortalité.

Peu importent les blessures ou les maladies qu’il subira dès lors – Jaume se relèvera toujours, immaculé, mais sans répit, pour avance malgré lui, toujours ailleurs, de l’Angola au Sénégal, misérable mendiant blanc qui réussira à s’enfuir pour Lisbonne où il découvrira pour un temps l’amour. Pour un temps, car s’il est éternel, une compagne aussi aimante soit-elle ne le sera jamais.

Jamais on ne s’ennuie dans la folle épopée de Jaume, qui le rendra témoin de grands moments de l’Histoire, mais dans la finalité, toujours, de son inéluctable solitude.

– Vous n’en avez retiré aucune bénéfice? Ni expérience? Ni sagesse?

– Si seulement! J’ai vécu plus de trois siècles et je ne m’estime hélas pas plus sage qu’un autre. La seule chose que j’ai retenue, c’est que, quoi que nous fassions, nous demeurons toujours seuls, effroyablement seul

Dans l’intimité de ces quarante années soudain transformées en amitié, Jaume va choisir de livrer à monsieur Virgile son secret…

Quel souffle épique traverse ce roman inclassable!

Les voyages de sable pourrait être à la fois une fable, un récit d’aventure, un roman historique, le tout saupoudré d’une amitié bourrue où la prose truculente de Jean-Paul Delfino nous offre dans ce petit bar des moments audiardesques dignes des Tontons flingueurs!

Ici, on ne boit pas. Ici, on écluse, on se rince la dalle, on s’endort les souvenirs, on se gargarise, on s’humecte les muqueuses. Si vous préférez, on se démâte, on se dézingue, on s’empaffe, on se déglingue, on s’oublie, on s’enclume, on s’anesthésie au Pernod, on..

– S’il vous plaît, laissez…

– On s’étourdit la glotte, on se la coule en pente, on se fait exploser les gamma-GT! Ici, on taquine la bouteille en experts, fillette! On la siffle en connaisseurs, en Mozart du goulot, en maquereaux du palais, en esthètes de la cuite!

On admire la dextérité historique de l’auteur, sa finesse de plume et d’esprit, sa capacité à emmener le lecteur dans le tourbillon de cette histoire folle… à laquelle, captif du récit, on croit parfaitement tant elle est bien ficelée.

Tout se tient brillamment dans cette farce apparente qui se révèle être une belle réflexion philosophique – à quoi tient la vie? Jaume, mieux que quiconque, le sait.

Titre: Les voyages de sable

Auteur: Jean-Paul Delfino

Editeur: Editions Le Passage

Parution: Août 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s