Avant l’été

Avant l'été Claudie Gallay Actes Sud

Elles sont cinq amies, dans une petite ville de province où tout le monde se connaît et où être soi-même quand on a des rêves trop grands devient compliqué.

Jess, Juliette, Camille, Boucle et Broussaille ont la vingtaine, et elles s’ennuient – elles sont à ce moment de leur vie où tout pourrait arriver, mais rien ne semble se passer, rien ne semble les pousser à vouloir avancer, coincées entre l’adolescence et la vie d’adulte.

Jess, la narratrice, est revenue habiter chez ses parents après sa rupture avec Antoine. Elle a retrouvé ses amies, mais la fleuriste chez qui elle travaillait l’a remplacée.

A la faveur de la Fête du Printemps, elles se lancent un défi qui va leur redonner de l’enthousiasme, et un objectif: faire un défilé de mode devant les habitants de leur ville.

Jess fait également la connaissance de Madame Barnes, la fille d’un ancien industriel de la ville revenue au pays pour vendre sa maison d’enfance.

Entre Jess et Madame Barnes, une amitié inattendue va se nouer. Mais cette amitié n’est pas du goût de Juliette, la meilleure amie de Jess qui travaillait pour la vieille dame avant qu’elle ne demande à Jess de la remplacer. Tiraillée entre son affection pour chacune, son envie d’élargir son horizon, sa peur de décevoir sa famille, Jess va se retrouver à un moment crucial de sa vie.

« Avant l’été » se lit comme le journal intime d’une jeune fille: Jess, à la première personne, au présent de l’indicatif, raconte le déroulé assez ennuyeux de ses journées. Tout ce qu’une jeune fille confie à son journal lui semble important, mais il l’est souvent très peu pour celui qui, par inadvertance, tomberait dessus. 

La vie de ces jeunes filles d’une autre époque nous paraît un peu désuète, naïve, innocente. Pourtant, Jess s’interroge de la même façon que tant de générations de jeunes filles.

Mais comment je m’y retrouve? Si on range les filles par catégorie, je fais partie desquelles, hein? De celles qui trahissent, des fidèles, des sentimentales, des émotives, des lâches, des salopes? Ou des connes? Je dois faire partie des connes, c’est ça, tu ne crois pas? J’ai un problème, un sacré problème!… Je veux tout! Comment je fais? »

Le nouveau roman de Claudie Gallay désarçonne donc le temps d’une première partie un peu inconsistante. Puis soudain, le roman gagne en intensité et en profondeur lorsque Jess rencontre Madame Barnes, cette vieille dame qui a vécu tant de vies. Cette rencontre aurait pu être un cliché, et pourtant elle apporte au récit un souffle, un espoir, une vitalité tout autres, en même temps que Madame Barnes ouvre le regard de Jess sur tous les possibles de sa vie, espoirs et déceptions amères inclus.

Avant, elle était une reine pour moi, une merveille qui était aussi mon amie, ma meilleure amie, et j’avais confiance en elle de mes orteils jusqu’au bout de mes cheveux. Avant, je pensais que l’amitié était plus grande que l’amour, parce que l’amitié ne finissait pas, que l’amitié traversait toute la vie sans s’émousser »

Claudie Gallay parle avec une émotion virtuose de l’amitié, celle que l’on croyait impérissable, plus forte que tous les séismes, mais qui s’incline face à la trahison.

L’auteure des Déferlantes offre avec « Avant l’été » un véritable roman d’apprentissage, et qui, peut-être, pourrait être une de ses oeuvres les plus personnelles – quelle est cette part d’elle dans cette fille des années 80? 

Derrière ses débuts légers, « Avant l’été » se fait grave et sensible, et nous renvoie à « Seule Venise », un des grands romans de cette écrivaine rare et discrète. 

Titre: Avant l’été

Auteur: Claudie Gallay

Editeur: Actes Sud

Parution: mai 2021

Une réflexion sur “Avant l’été

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s