2018: le bilan

IMG_7220.jpg

C’est une année très riche qui s’achève. Une année des plus fortes en terme de lectures, d’évènements, de rencontres.

Une année aux allures d’accélérateur de particules, qui a décuplé toutes les énergies.

Paradoxalement, cette année de tous les possibles, de toutes les griseries, m’apparaît a posteriori comme celle où il est important de de ne pas perdre de vue d’où l’on vient, pour rester fidèle à soi et à ses envies, quitte à prendre parfois un peu de distance.

Les chiffres:

83 livres (hors BD et romans graphiques) lus en 2018 soit une moyenne de presque 7 livres par mois. A ceux qui s’interrogent sur ce rythme (qui n’est pas franchement élevé par rapport à d’autres lecteurs que je côtoie), je lis essentiellement le soir (donc très peu de télévision – et même si je me suis récemment abonnée à Netflix, les livres continuent à passer avant le petit écran).

Les pays:

la littérature française a pris plus d’importance cette année (+21 versus 2017), au détriment de la littérature américaine (-9 versus 2017). Les quinze livres restants se répartissent essentiellement entre littérature italienne, anglaise et belge.

Les auteurs: hommes ou femmes?

47 auteures (contre 45 l’an dernier) et 35 auteurs (7 de plus qu’en 2017) et un binôme homme / femme pour un des livres que vous découvrirez dans mes coups de coeur de 2018!

Les éditeurs:

Ce ne sont pas nécessairement les partenariats avec les maisons d’éditions qui définissent les éditeurs que l’on met en avant. J’ai la chance de recevoir un certain nombre de services de presse de maisons que je lisais déjà avant, et d’être régulièrement conviée à des lancements et autres évènements, pour autant j’exerce toujours mon libre arbitre. Et je continue d’acheter des livres en librairie.

Je lis toujours beaucoup chez Gallimard (en tête de cette année 2018 avec 9 livres), Stock (8 livres) Albin Michel , La Table ronde, Flammarion et Gallmeister simplement parce que la ligne éditoriale de ces maisons correspond à mes goûts littéraires. Mais j’aime « explorer » d’autres maisons d’éditions, moins exposées mais tout aussi inspirantes: j’ai ainsi lu plusieurs ouvrages aux éditions Métaillié, aux éditions Le Passage, chez Alma éditeurs, aux éditions de L’Observatoire. Il faut rester curieux et s’aventurer sur d’autres chemins.

Les évènements de 2018:

Outre les différents lancements de rentrée littéraire auxquels j’ai été conviée comme nombre d’autres blogueurs, les rencontres toujours passionnantes avec les auteurs, 2018 a été l’occasion de vivre trois moments très différents:

Le Grand Prix des Blogueurs, créé par Agathe the Book, qui a permis de mettre en avant la communauté des blogueurs et bookstagrameurs et de décerner un vrai prix des lecteurs

Le salon Sous les pavés les livres, de la Librairie Saint-Pierre à Senlis: ou comment deux jeunes libraires ont décidé de résister au géant Amazon? En créant sur une journée un salon littéraire qui a réuni 36 auteurs. Dédicaces, interviews et tables rondes que j’ai eu la chance de co-animer

Le Grand Prix de l’Héroïne : comment refuser l’invitation du magazine Madame Figaro? Une expérience de juré enrichissante, tant pour les débats autour de la sélection (3 catégories à primer) que pour la soirée de remise de prix autour d’invités prestigieux.

Pour autant, cette expérience de juré m’a confortée dans le besoin de garder ma liberté de choix de lecture. Lire une douzaine de livres avec la contrainte d’un temps très limité est extrêmement frustrant. Je fais donc le choix, au moins pour cette nouvelle année, de ne participer à aucun prix pour rester concentrée sur mes envies.

Mes coups de coeur de 2018:

J’ai instauré un système de notation en 2018, qui me permet de déterminer facilement, en fin d’année, mes coups de coeur (je vous épargne le fichier Excel, mais tout y est!!!). Les coups de coeur sont les livres qui obtiennent la note de 5. Pas de critère précis, il ne s’agit pas ici de remplir toutes les cases d’une grille – c’est tout simplement un livre que j’ai particulièrement aimé: une écriture hors du commun comme Un monde à portée de main, une portée littéraire telle que celle de Le lambeau, de l’émotion comme Avec toutes mes sympathies, des personnages hors norme comme Antoine dans Simple ou tout simplement des histoires qui m’ont transportée, secouée, émue, enrichie.

28 livres ont obtenu cette note de 5.

Voici les français, au nombre de 18, très divers en genre (littérature, récit, documentaires, premiers romans,…) :

 

Quant aux étrangers, ils sont au nombre de 10:

 

Mes intentions de 2019?

– continuer à privilégier ma liberté

– me concentrer sur l’écriture

Un programme simple, court. A suivre!

Merci à vous de me suivre sur le blog, où vous êtes toujours plus nombreux.

Je vous souhaite une excellente année 2019 – riche de magnifiques lectures et partages.

 

Pas de bilan de décembre faute de temps- j’essaierai de l’inclure dans celui de janvier…

7 réflexions sur “2018: le bilan

    1. Mais bien sûr! C’est une note en toute subjectivité, de 1 à 5 et je considère aussi bien le style littéraire que la portée du récit. 1 désigne un livre tout simplement mauvais (je l’attribue rarement – une seule fois cette année, et en plus à un auteur que j’avais jusque là beaucoup apprécié). Se fait ensuite une montée en puissance, 2 médiocre, 3 étant un bon livre que j’oublierai pourtant aussitôt refermé tandis que le 4 est très bon mais pas un coup de coeur, ce que sera par contre le 5. Le coup de coeur n’obéit à aucune loi, il peut avoir ses défauts mais il est celui qui va me marquer durablement et très sincèrement. Pour cette raison, des livres inégaux d’un point de vue littéraire peuvent s’y côtoyer mais ils sont représentatifs d’un ressenti pourrions-nous dire… viscéral. Donc aucune fiche avec des cases, aucun tableau croisé dynamique pour chaque lecture. Juste mon jugement personnel de petite lectrice…!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s